AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
 

 Les figures de style mode d'emploi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.o0*morwen*0o.
Chef de la Lune

avatar


Infos Rpg

Cliquez ici pour plus d'infos.

Messages : 75
Age : 229
profession dans Azclandia : Grande prêtresse
Clan : Clan de la Lune
Race : Elfe de la nuit

MessageSujet: Les figures de style mode d'emploi!   Mer 6 Juil 2011 - 12:58

Un petit tuto' sur les figures de style, qui vous permettront d'étoffer vos Rps, mais aussi d'améliorer la qualité de vos écrits.

les figures de style


Allégorie: figuration d'une idée abstraite comme la mort, l'amour...etc.

Code:
 Ô mort, pardonne-moi, toi qui est si miséricordieuse!

Allitération: répétition de sons identiques, mais ici ce sont des sons de consonnes.

Code:
 Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes?

Assonance: répétition de sons identiques, mais des sons de voyelles.

Code:
 Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant. (répétition du "é" et du "an")

Amplification: elle se fonde sur une gradation entre les termes d'une énumération.

Gradation: Une gradation est une succession ordonnée de termes, d’idées ou de sentiments. On parle de gradation ascendante lorsque les termes sont de plus en plus forts et de gradation descendante lorsque les termes sont de plus en plus faibles.

Code:
 va, cours, vole et nous venge.

Anaphore: Une anaphore est un procédé qui consiste à commencer par le même mot les divers membres d’une phrase.

Code:
 Rome, l’unique objet de mon ressentiment ! / Rome, à qui vient ton bras d’immoler mon amant ! / Rome qui t’a vu naître, et que ton cœur adore ! / Rome enfin que je hais parce qu’elle t’honore !

Antiphrase: Procédé qui consiste à exprimer une idée par son contraire. L’ironie repose souvent sur l’antiphrase. Ainsi, « Tes résultats au bac sont vraiment exceptionnels ! » dans le sens de « Tes résultats au bac sont vraiment catastrophiques. » est une antiphrase.

Antithèse: Une antithèse est un procédé qui consiste à rapprocher deux pensées, deux expressions, deux mots opposés pour mieux faire ressortir le contraste.

Asyndète: C’est la suppression des particules de coordination dans l’ordre grammatical ou sémantique.

Code:
Ménalque se jette hors de la portière, traverse la cour, monte l’escalier, parcourt l’antichambre, la chambre, le cabinet ; tout lui est familier, rien ne lui est nouveau ; il s’assit, il se repose, il est chez soi.

Chiasme: On dit qu’il y a chiasme lorsque des termes sont disposés de manière croisée, suivant la structure A-B-B-A. Il sert à insister sur le B.

Code:
 On m'a vu ce que vous êtes; vous serez ce que je suis.

Comparaison: Une comparaison est une mise en relation de deux termes à l’aide d’un terme comparant (comme, tel, semblable à, etc.).

Ellipse: Une ellipse consiste à omettre volontairement certains éléments logiquement nécessaires à l’intelligence du texte. En narratologie, l’ellipse passe sous silence des événements, ce qui accélère considérablement la narration.

Euphémisme: L’euphémisme est une figure très connue qui consiste à remplacer une expression littérale (idée désagréable, triste) par une forme atténuée, adoucie. Exemple canonique : « Il a vécu. » pour « Il est mort ».

Hyperbole: Elle consiste à mettre en relief une idée au moyen d’une expression exagérée. L’hyperbole est donc une exagération exprimée par l’accumulation, par l’emploi d’intensifs ou par l’emploi de mots excessifs.

Code:
 Je meurs de faim.

Ironie: L’ironie est une figure très courante qui consiste à affirmer le contraire de ce que l’on veut faire entendre. L’ironie repose essentiellement sur l’antiphrase, l’hyperbole ou encore l’emphase.

Litote: Une litote consiste à dire moins pour suggérer davantage. La litote s’oppose à l’euphémisme.

Code:
 Il n'est pas laid.


Métaphore: La métaphore est une comparaison sans comparant (semblable à, comme.. etc.)
Une métaphore est filée ou continuée quand elle est développée dans un texte.

Métonymie: La métonymie consiste à désigner un objet ou une idée par un autre terme que celui qui lui convient. La compréhension se fait grâce à une relation de cause à effet entre les deux notions (exemple : « boire la mort » pour « boire le poison »), ou de contenant à contenu (exemple : « boire un verre » pour « boire le contenu d’un verre ») ou encore de partie à tout (exemple : « une lame » pour dire « une épée »).

Oxymore: L’oxymore est une alliance de mots dont le rapprochement est inattendu.

Code:
 Cette obscure clarté

Personnification: La personnification attribue à une chose abstraite les propriétés d’un être animé (homme, animal).

Stichomythie: La stichomythie est la partie du dialogue, au théâtre, où les interlocuteurs se répondent vers pour vers. C’est en fait la succession de répliques de même longueur.



le mot de la fin

By Ijumi ©


Si vous voyez d'autres figures de style que je n'ai pas cité, dites le. Je les rajouterai ^^.
En espérant que cette liste vous soit utile.



Revenir en haut Aller en bas
http://azclandia.rpg-dynasty.net
 

Les figures de style mode d'emploi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors rp :: Flood :: Aides :: Tutoriels-