AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
 

 Mânes du passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.o0*Ijumi*0o.
Chef de sang

avatar


Infos Rpg

Cliquez ici pour plus d'infos.

Messages : 80
Age : 373
profession dans Azclandia : Assassin
Clan : Clan de sang
Race : Daga (mi dragon, mi elfe/humain)

MessageSujet: Mânes du passé   Mar 3 Aoû 2010 - 18:29

La dame de sang entra lentement dans le cimetière de la ville.

Tout ici lui rappelait qu'elle vivait.... Et que les autres étaient morts, sous ses yeux.

Son père, sa famille, ses amis... Tous avaient disparus avec la guerre, il y a de cela deux cent ans.

Elle avança lentement dans les allés, évitant gracieusement les pots de fleurs et les offrandes de la famille à leur proche disparu.

Elle s'avançait vers une crypte.

La petite bâtisse de pierre renfermait tout ce qu'elle avait chéri un jour.

Elle poussa la lourde porte de marbre noir comme si elle n'avait que le poids d'une simple plume.

Un vent glacial sorti de la tombe.

Elle frissonna et se dit à elle-même:


- Ce que je n'aime pas cette endroit....


La belle dame aux cheveux bruns, habillée d'une robe de soie rouge, entra lentement dans la sépulture.

A l'intérieur, deux tombes se tenaient entre cinq statues draconiennes, gardiennes du sanctuaire.

Chacune représente un des dieux draconiens, La foudre, le Feu, l'Eau, le Vent et la Terre.

Ijumi caressa celle du feu en murmurant un poème en draconien ancien.

Une larme perla au coin de son oeil aux éclats rubis lorsqu'elle s'agenouilla près de la tombe poussiéreuse...

Elle passa la main vers l'inscription, découvrant le nom de l'hôte de la tombe : Senssé Tokage.

Ijumi éclata en sanglot en serrant la stèle funéraire en criant : Mère!!!!

Puis elle se retourna vers l'autre tombe, celle de son père, vaalor'run.

Elle cria milles jurons de toutes les langues qu'elle connaissait, sa rage ne cessait de s'accroître.

Pourquoi avez-t-il provoqué cette guerre absurde qui avait coûté la vie de milliers de guerriers de sang, décimant le tiers de son peuple?!!

Sourv sortit de son talisman, et vint consoler son suzerain.

La colère et la tristesse envahissaient son cœur lui aussi.

Les deux amis sortirent de la sépulture et refermirent la porte.

Puis Ijumi ordonna à sourv de retrouver sa place, au creux du talisman bleuté.

Dans un soupir d'une cruelle détresse, elle ferma les yeux et s'affaissa devant la porte de la tombe des ses parents.




Revenir en haut Aller en bas
 

Mânes du passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Azclandia, la ville [Zone Rp] :: Quartier de la Lune :: La cathédrale :: Le cimetière-